carnet de campagne

Agence Nos Chères Campagnes

Bonjour Eloise, tout d’abord quel est ton parcours professionnel ? 

Alors mon parcours : EM Lyon, école de management et d’entrepreneuriat. Mais ce sont mes stages et expériences pro qui m’ont donné le goût du développement et la prise de conscience que j’étais capable de tout donner et de bien vendre un projet qui me plaît ! 

J’ai eu la chance de travailler dans de petites structures, avec beaucoup de responsabilités : j’ai même lancé l’antenne lyonnaise d’une agence de communication audiovisuelle. Un vrai challenge ! 

 

Peux-tu présenter rapidement l’agence Nos Chères Campagnes et son concept ? 

Nos Chères Campagnes crée des voyages actifs dans les campagnes françaises méconnues. On prouve qu’une autre forme de tourisme est possible : loin des sites et zones touristiques classiques. 

Nos destinations sont situées principalement dans la “diagonale du vide française” qui est loin d’être vide de possibilité pour voyager ! C’est une façon de voyager en France plus authentique, de rencontrer, partager et profiter de grands espaces préservés. Nos voyages sont ponctués d’activités avec comme pilier la nature, le terroir, le sport-outdoor, les savoir-faire et le bien-être. 

 

Comment as-tu eu l’idée de fonder cette entreprise ? 

Je ne suis pas issue du tourisme, et je n’ai jamais eu envie de réserver mes vacances via une agence de voyage ! Il y avait justement la place pour une nouvelle forme d’agence de voyage, qui valorise des destinations moins touristiques, des petits territoires dans lesquels les agences ne mettent pas les pieds habituellement. On s’attaque à la diagonale du vide française pour casser les clichés. Il y a un tas d’initiatives et de coins de paradis auxquels on ne pense pas pour ces vacances. 

L’autre fondement c’est de créer des voyages avec une vraie valeur ajoutée au niveau des activités : apprendre, découvrir, tester des sports, avec nos guides du cru. L’idée était d’inclure dans les séjours un beau programme d’activité, en se creusant la tête pour que se soit adapté à la personnalité de la famille ou de la bande d’amis qui nous contacte. 

C’est avant tout mes origines rurales – fille d’agriculteur en Côte-d’or- qui ont ancré en moi cette idée. 

 

Peux-tu nous dire quelles sont tes missions principales au sein de l’agence. Raconte nous ce qui te fait vibrer dans ton job ! 

Mes missions ? Absolument tout ! Aujourd’hui, on est seulement 2 dans l’agence, donc il y a tous les jours tout à faire : répondre aux demandes clients, créer les offres de voyages sur-mesure, développer les partenariats, améliorer notre connaissance des territoires, communiquer, enrichir le site web, gérer l’entreprise, les finances, les projets de développement, … jusqu’à créer les carnets de voyage personnalisés pour chaque départ et rester joignable en cas de besoin pendant le séjour des clients. 

Hâte de passer un cap pour recruter plus sereinement ! 

 

Comment as-tu réussi à te faire connaître et à attirer une clientèle au sein de ton agence ? 

Je me souviens d’un reportage sur France 2 entre deux confinements, qui a fait exploser les demandes. Puis les articles du Figaro, l’interview de France Inter, … https://www.noscherescampagnes.com/presse/

La carte cadeau a tout de suite attiré également. Puis le bouche-à-oreille devient fabuleux. 

Une partie de notre clientèle vient de notre travail précieux avec Evaneos, qui valorise les petites structures comme la notre : https://www.evaneos.fr/france/voyage/agences/69452-eloise/

 

Quel impact a eu la crise sanitaire Covid-19 sur ton activité ? Comment ton activité a-t-elle résisté ? 

Certains diront que le covid est une “chance” pour le tourisme en France, notamment à la campagne. Je vous assure que ce n’est pas la meilleure période pour lancer son agence de voyage. Les hébergeurs n’ont jamais connu un tel succès, même dans nos destinations parfois très méconnues. Ils n’ont besoin de personne pour louer et on pris une grande confiance qui nous met en difficulté dans nos premiers échanges. Finalement, on a un joli carnet d’adresse car notre agence est avant tout humaine et notre travail de création avec les activités les convainc de l’intérêt pour les voyageurs et les territoires. 

On a la chance d’avoir des voyageurs qui nous ressemblent : curieux, ouverts, respectueux et aventuriers ! Ils reviennent déjà voyager avec nous, contents de leur premier voyage. C’est leurs avis très positifs qui nous ont fait tenir et mettre les bouchées doubles pour avoir plus de visibilité. 

 

Ton agence est principalement on-line. Quelle place occupe le digital dans ton entreprise ? 

Notre site web est notre seule réelle vitrine, mais il est loin d’être notre seul moyen pour nous faire connaître. On a la chance d’être mis en lumière par la presse, on travaille beaucoup avec Evaneos, et le bouche-à-oreille fonctionne très bien. 

 

Selon toi, quels sont les avantages et inconvénients de l’utilisation du digital au sein de ton agence ? 

En moyenne, un visiteur passe 3min30 sur notre site. Ce qui signifie que le parcours client doit être optimal, sans faute, pour les guider jusqu’au formulaire de prise de contact. C’est notre vitrine, il faut savoir être attractif au premier coup d’œil, tout en captant des profils différents qui constituent notre clientèle : couples sportifs ou tranquilles, familles avec bébés, avec ados, groupes d’amis, entreprises. On a toujours envie de tout remettre en question ! Mais dans une petite structure, il faut accepter d’être imparfait pour avancer. La perfection, on la garde pour le service client, la création de nos séjours pour répondre aux demandes. La communication et le marketing, pour l’instant, c’est secondaire. 

L’autre difficulté, c’est de faire comprendre la création à la demande, artisanale et personnalisée. Les visiteurs s’attendent à trouver un catalogue de voyage en ligne, où cliquer pour réserver. Or, on est loin de la plateforme de résa. Il y a une grosse part de réflexion et créativité face à chaque demande pour faire découvrir une France méconnue et construire un séjour à 100% intéressant pour chacun. On ne travaille pas avec de grands complexes hôteliers ou des stations avec un large choix d’hébergements sur le même périmètre. Chez nous une date = un gîte/ maison d’hôte = un budget spécifique = un choix d’activités à proximité. La standardisation ou le catalogue des possibles ne fera jamais partie de notre façon de travailler. 

 

Quels sont tes projets de développement/d’innovation pour ton agence on-line dans les années à venir ? 

On aimerait capter plus de demandes de séminaires d’entreprises au vert. Nos offres sont convaincantes pour les entreprises, et on adore les traiter quand on les reçoit. Mais on a trop peu de temps pour chercher pro-activement cette clientèle. 

 

Selon toi, quelle est la valeur ajoutée de ton agence par rapport à d’autres ?

A 90%, nos voyageurs ne sont jamais passés par une agence de voyage pour leurs vacances et weekends. Donc je pense que l’on tient quelque chose de différent. 

Nos guides du cru sont supers naturels et intéressants, nos hébergeurs sont accueillants et nous font de plus en plus confiance pour nos réservations. Il faut être bien entouré pour créer de beaux voyages. 

Voici le lien du site internet : https://www.noscherescampagnes.com/