• Quelles sont les principales missions/activités dont vous avez la charge ?

Mes missions principales sont : la gestion RH, la gestion de la comptabilité, la création de projets touristiques dans le but de promouvoir le territoire

  • Pourriez-vous m’expliquer comment se déroule une journée type ?

Je commence à 7h30 tous les matins. Une fois au bureau, je consulte mes mails et réponds aux urgences. Ensuite, je consulte ma liste de tâches à faire pour voir où j’en suis et ce qu’il est urgent de faire. De 8h30 à 9h30 j’assiste à une réunion de direction avec les membres de la Communauté de Communes de Petite-Terre pour faire le point sur les activités et projets en cours sur et pour le territoire.

Après la réunion, j’avance sur mes missions jusqu’à 12h où je pars en pause déjeuner et je reprends à 13h. Je continue d’avancer sur mes missions et relance les prestataires en cas de commande ou d’organisation d’événement. Je finis la journée à 17h (normalement) mais le plus souvent, il y a tellement à faire que je pars du bureau aux alentours de 18h30.

  • Quelles sont les compétences attendues (générales et spécifiques) pour exercer votre métier ?

Il faut avoir de l’imagination pour proposer des activités, des visites, des événements… aux touristes qui viennent dans la ville. Connaitre le patrimoine culturel et historique du territoire par cœur et savoir orienter les visiteurs selon leurs profils. Avoir des compétences en gestion, manager une équipe plus ou moins grande et travailler avec eux sur les projets de l’établissement.

Le directeur d’office de tourisme doit également se montrer organisé.

Au-delà des compétences en tourisme, avoir des connaissances en gestion, événementiel et communication pour promouvoir les événements.

  • Quel a été votre parcours personnel pour accéder à ce métier ?

Je n’ai pas eu un grand parcours professionnel. J’ai surtout fait de nombreux stages dans le secteur du tourisme qui m’ont permis de voir un peu de tout et d’avoir les connaissances nécessaires à ce poste. Par exemple, j’ai fait 2 stages en agence de voyages (en France et sur l’île de la Réunion) ou j’ai été conseillère en voyages, ce qui m’a permis de prendre connaissance de l’importance de connaitre ses partenaires et les prestataires afin de proposer l’offre la plus adapter à la demande du client. J’ai aussi fait un stage à l’aéroport de Mayotte, ce qui m’a appris à être plus organisé et à gérer un flux important de voyageurs. Puis j’ai fait un stage et travailler dans une agence réceptive à l’île Maurice dans le département de Rates & data, ce qui m’a permis de travailler avec les chiffres et de m’améliorer en comptabilité.

Chacune de ces expériences m’a apporté une connaissance qui m’est utile aujourd’hui.

  • Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires à votre profession ?

Mon métier requiert de beaucoup d’attention et de patience, notamment avec les élus. Je suis souvent menée à les rencontrer ou à attendre leur validation pour les projets, mais ceux sont des personnes très prises et je suis constamment en train de les relancer. Il faut aussi être disponible. On peut par exemple m’appeler à n’importe quel moment de la journée pour une urgence ou un problème sur un événement. Parfois, je n’ai pas de week-end, car je dois participer à de nombreux événements un peu partout sur le territoire. Il faut aussi être dynamique et rapide, connaitre les prestataires au bout des doigts et être à l’aise pour s’exprimer en public.

  • Qu’est-ce qui vous motive dans ce métier ?

Ce qui me motive dans ce métier, c’est le fait d’être un acteur direct du développement touristique de mon territoire. Je ne m’ennuie jamais, j’ai toujours de quoi faire et je participe gratuitement à des événements parfois internationaux. Mon avis compte et les élus me demandent des conseils pour le développement touristique et économique de mon territoire. Je me sens utile.

  • Quels sont les contraintes liées à votre métier ?

Parmi les contraintes, il y a le fait de ne pas avoir beaucoup de temps pour moi-même et pour ma famille. Je dois organiser ma vie personnelle en fonction de mon travail et pas le contraire. Je travaille jusqu’à tard. Je suis la première à arriver au bureau et la dernière à partir mais il y a toujours tant à faire.

  • Comment imaginez-vous votre métier dans 10 ans ?

Je pense que dans 10 ans le poste de directeur d’un Office de Tourisme aura beaucoup évolué. Ce dernier aura moins de missions « standards » et sera moins sur le terrain.

Mais je ne pense pas garder ce poste pendant 10 ans. Mon objectif professionnel est de créer ma propre entreprise dans le secteur du tourisme.

  • Quels sont les leviers du Digital que vous utilisez le plus et qui a le plus d’efficacité ?

Nous utilisons énormément de plateforme de gestion, notamment eSedit pour tout ce qui est gestion RH et Comptabilité. Sinon nous faisons appel aux réseaux sociaux et à notre site internet pour tout ce qui est communication.

Pour ce qui est organisation et communication interne, nous utilisons Teams et Office.com

  • Un dernier mot pour les personnes intéressées par ce métier.

Il est vraiment important de savoir que ce poste demande beaucoup d’attention et de disponibilité. Etant jeune diplômée, j’ai eu du mal à prouver que j’étais capable de gérer autant de responsabilités. Mais avec beaucoup d’ambition et de courage, quand on veut, on peut. Je vous conseille d’oser tenter l’aventure.